translation répétée d'un ensemble de polygones

pierre5933 shared this question 3 years ago
Answered

Bonjour,


après avoir réalisé une figure constituée de 6 triangles ayant un sommet commun par rotation successive de 60 °, j'ai voulu translater cette figure en une fois , j'ai essayé de regrouper en une figure par la commande ctrl, en cliquant sur transaltion puis ctrl et successivement les 6 triangles puis Db'1, cela ne fonctionne pas, j'ai essayé en utlisant la cde polygone et en parcourant les sommets successifs des 6 triangles, je n'obtiens rien d'intéressant . J'ai donc commencé à translater triangle par triangle, long et fastitudieux, comment résoudre cette question??


Merci

Comments (17)

photo
1

Merci Noel,


J'ai essayé en écrivant L={poly1, ,etc}, je dois mal nommé mes plynomes, qui vont de poly1, à poly2 avec des primes, secondes, tiercequi doivent figurer, tous on été transformés dans la liste en 3.87 sauf 1, le tierce, et quand j'écris ensuite : translation[L,u] cela ne fonctionne pas.


Merci


pierre

photo
1

c'est ce que j'ai fait mais pour les ter j'ai tapé " puis ' ???


Merci

photo
1

Bonsoir tous les deux, le ter est constitué de trois ' et pas de un " suivi de '


  1. Compactée[Translation[k, u], k, {poly1, poly1', poly1''', poly2, poly2'}]

Pour vérifier que tu utilises la bonne notation, au moment de la saisie, une variable déjà utilisée aura une couleur différente d'un texte ne correspondant pas à une variable déjà définie.

Après coup, tu peux sélectionner ta liste et faire F3 pour t'en rendre compte quand la définition de ta liste revient sur la barre de saisie.

photo
1

Bonjour,


mon souci est d'aider un jeune qui est en 4e, qui voit translation, rotation avec Géogébra , mais pas les vecteurs.

Il faut réaliser une figure dont une partie est représentée dans le fichier jpg joint

On a compris ensemble comment réaliser la figure de base constituée de 6 triangles, répartis uniformément autour du sommet commun par rotation de 60 °


Puis il faut par translations successives obtenir un dessin comme ci joint. c'est "facile" mais très long par translation triangles par triangles par triangles.


L'idée est donc de translater un groupe de triangles. je n'ai pas réussis en utlisant ctrl , ou en parcourant tous les sommets successif avec l'outil graphique triangle. Si le seule solution est l'utilisation de liste, c'est instructif pour moi et pour l'instant je n'ai pas tout compris; Par contre je pense qu'en 4e la saisie de poygone[a,B, C,...,...] est abordable c'est ce que j'ai essayé de faire et cela fonctionne je l'ai partiellement détaillé dans le fichier pdf joint.


Merci de critiquer ce "travail" d'un vieux de 71 ans

Pierre

photo
photo
1

how about:

photo
1

Merci, Tang Dashi, pour ce magnifique fichier, qui dépasse mon niveau , mais je vais faire en sorte de le comprendre, je vois plusieurs fois "Séquence", je dois chercher à savoir ce que c'est, puis vecteur que je connais , mais qu'on ne connaît pas en 4e au Collège, je crois.

Ceci , étant c'est un super travail!!!


Merci


Pierre


Pierre

photo
1

Je viens d'essayer de comprendre, "Séquence" , on génère ainsi une liste, j'ai compris, je ne pense pas que samedi matin dans l'heure consacrée à travailler le sujet, mon apprenant soit réceptif, c'est beau, mais on lui a demandé de construire un triangle , puis par rotation 5 autres, puis, par translation avec quelques commandes graphiques, un semis de ces étoiles...Mais je vais essayer....


Grace à ce sujet j'ai appris quelque chose


Merci


Pierre

photo
photo
1

Je me situe dans le cas d'un élève de collège en 4e qui a du étudier géogébra en 2 H , maxi et qui que de peites notions d'un tableur, certe il sait utliser un smartmachin, pas pour l'éducation....

photo
1

Bonsoir, Pierre,

Etant prof de collège, j'ai bien sûr expérimenté cette "nouveauté":

Les élèves "n'ayant pas de compétences particulière en math" (on ne sait plus comment les nommer!) s'en sortent en reproduisant par translation le motif, ce qui est très fastidieux certes..., d'où la satisfaction des élèves qui tentent d'autres méthodes, telle les listes, telle le tableur, ou même : certains ont développé des outils "imbriqués" qui fonctionnent très bien...

Je cautionne bien sûr une quelconque de ces méthodes...A eux de trouver, celle qui leur correspond le mieux !

Par expérience : les listes sont très peu comprises (à mon avis : maturité intellectuelle insuffisante au collège.), le tableur est bien accepté, et certains préfèrent créer des outils (plus ou moins imbriqués)...A chacun sa façon de penser...la difficulté pour le prof étant, de corriger éventuellement une quelconque erreur (souvent de syntaxe) de ces méthodes...

...

Quand à scratch-machin....m'en parlez pas !!!

....

photo
1

merci Patrick


Pour un retraité d'une profession scientifique, il faut suivre et même anticiper, J'ai découvert Géogébra seul, et les apprenants en soutien scolaire que je suis ont été mis devant un pc , avec pas ou peu d'informations, mon soucis : coller à leur "progamme" s'il y en a, ne pas utiliser des notions qu'on ne leur a pas appris, sauf erreur ils voient la translation , mais pas la notion de vecteur. ...


Nota : j'ai appris scratc et Phratch , alogobox and Ci ° dont on leur parle ....j'en écris pas plus..


Les notions de listes , je veux bien les approfondir, mais .....


Bonne journée


Pierre

photo
1

Bonjour


Donc maintenant on définit les translations sans connaître les vecteurs..?

Ok... Dans ce cas, si tu veux "coller à leur programme" (comme tu dis...)

tu fais des copier-coller lol


( tu sélectionnes ta figure comme tu l'as dit (tu sélectionnes tes triangles en maintenant la touche ctrl)

puis tu fais copier- coller !!! (ctrlC ctrlV))

photo
1

Bonjour,

Je viens de lire la réponse de jumera, je comprends....


Samedi dernier on a travaillé avec mon apprennant, on a effectivement utliisé l'outil graphique translation en respectant l'énoncé du devoir "on sélectionne l'objet à translater puis les 2 points qui définissent le sens et la longueur", Géogébra crée un vecteur , certes , et ainsi de suite, j'attends de voir le retour du prof de math, va t il leur parler de vecteur, de liste , de séquence... mystère suspense!!!


Bonne journée


Pierre

photo
1

Ben si tu es capable de placer les centres de ta figure à translater...


en faisant un copier-coller (essaye...) tu peux placer le centre de ta figure sur un point !

photo
photo
1

certes... mais le fait est que la translation de GeoGebra a pour argument un vecteur... (ou 2 points dans un certain ordre, ce qui est un vecteur sans le dire lol)

photo
1

Bonsoir à tous,

"enseigner les translations en utilisant un logiciel de géométrie dynamique"

En tant que prof de collège, je comprend "clic bouton"...pour constater, et éventuellement conjecturer.

Hors, je n'ai jamais vu un quelconque logiciel de géométrie qui propose une translation sans avoir recours à un vecteur !

Donc, pour ma part, je ne vois vraiment pas pourquoi tourner autour du pot : je présente le vecteur comme une "flèche" qui indique la direction, le sens et la longueur du "déplacement".

Et c'est très bien accepté par les élèves (testé depuis sur à peu près 200 élèves de 4ème ou 3ème, depuis l'an dernier)

Je ne vois pas en quoi, ce serait préjudiciable pour l'élève.

On devrait compliquer sérieusement l'affaire en ne voulant absolument pas parler de vecteur uniquement pour dire que les programmes sont structurés et cohérents ???

Même problème avec les rotation et les angles orientés. A mon avis ne pas parler du sens trigonométrique, ne peut amener que incertitudes et incompréhensions chez les élèves.

Alors soit : étudions les translations et rotations, mais avec les outils nécessaires pour le faire.

On ne nous demande pas un cours exhaustif sur les vecteurs : ce ne sont juste que des "flèches" qui définissent le déplacement de l'objet translaté. (Et je ne pense pas que ce soit préjudiciable pour une bonne compréhension des vecteurs pour la poursuite d'études)

...

Et il paraît...(même si on finit par en douter), que nous avons une certaine liberté pédagogique...???

Et didactique ???

Donc, pour ma part : je la prends !!!

...

photo
1

Après avoir relu les commentaires précédents, je tiens à préciser que les listes et séquences sont difficilement assimilables par les élèves de collège (ce n'est que l'application d'un calcul littéral, mais bon ! faut leur laisser le temps de digérer), donc je pense (après expériences) que les séquences sont trop compliqués au niveau collège (notion de fonction vue uniquement en 3ème actuellement), le tableur est beaucoup plus compris, (répétition d'une action) et donc plus efficace.

La notion de séquence pourrait alors être comprise par la suite, en appui avec les notions de répétitions d'actions paramétrées dans le tableur...

Bien sûr une 3ème méthode est l'utilisation d'outils personnalisés, où certains élèves ont fini par me proposer des outils "imbriqués" lors de création de fractal (flocon de Koch), ...excellent dans le sens algorithmique, mais qui ne peut pas être compris par tous...

J'oriente donc mon enseignement, vers l'utilisation du tableur plutôt que les séquences, pour les frises et pavages.

...

photo
1

Bonjour,


J"ai lu, bien sûr les derniers commentaires, je n'en rajoute pas tant que je n'aurai pas le retour de mon apprenant.

mon objectif en soutien scolaire est d'aider à assimiler , à comprendre le cours du prof, quand il y en a et c'est le cas ici, pas d'aller ailleurs voire contre courant!


Merci


Pierre

© 2020 International GeoGebra Institute