Statistiques, classes et effectifs

rolin shared this question 3 years ago
Answered

Il est possible dans Geogebra 5 Classique, via le menu de statistiques à une variable, de procéder à une analyse de données groupées par classes (de la même taille) et fréquences (ou effectifs). Il faut utiliser les paramètres "fréquences et classes" dans l'outil de statistiques, et rassembler les nombres dans un tableau via un petit symbole "main".

J'ai beau chercher, je ne parviens pas à voir l'analogue de cette méthode dans Geogebra 6 Classique? Est-ce une fonctionnalité disponible?

Merci d'avance.

Jean-Philippe

Comments (16)

photo
1

Alors, in french :-)

Imagine que j'ai le tableau [20,30[, [30,40[, [40,50[ pour les classes, qui correspondent aux effectifs respectifs 3,9 et 12.

Je veux faire l'analyse : moyenne, écart-type, etc ...

Avec Geogebra 5,on ne met que les effectifs dans le tableur, pas les classes Puis on explique dans les paramètres qu'on veut travailler avec classes et effectifs, on fait démarrer les classes à 20, et qu'elles ont une largeur 10.

Et hop.

Je n'arrive pas à retrouver ça en Geogebra 6.

photo
1

Exactement ! Mais je retiens tout de même ton tuyau sur les commandes.

Merci de tes réponses.

photo
1

Oui, OK, je te suis.

Bon, ça fait quand même entrer les extrémités des classes à la main (20,30,40), ce qui n'était pas nécessaire dans la version 5. Mais ça semble marcher, merci.

photo
1

Bon, en fait, ça ne donne pas les bons résultats. Ca fonctionne avec les valeurs de A comme si ça n'était pas des intervalles. En clair, il ne fait pas les calculs avec les "centres de classe", c'est à dire le milieu des intervalles, comme on le fait quand la variable aléatoire est regroupée en intervalles. Je ne vois pas encore comment arranger ça.

photo
1

Oui, moi aussi :-)

Je dois réfléchir à tout ça ... l'esprit frais !

photo
1

nouveau dans GG6 est que des données dans deux colonnes sont toujours interprétées comme des données avec leurs fréquences (soit des nombres seuls ou des centres d'une classe). Donc il faut seulement sélecter les deux colonnes (en une fois,!) et sélecter l'outil pour les analyser.

Mais il y a une chose qui ne marche pas et que j'ai rapporté déjà il y a quatre mois: https://help.geogebra.org/t...

Si après avoir sélecté deux colonnes choisit histogramme et selecte 'définir les classes à la main' tous disparaît dans la graphique... Ce problême est connu, et a reçu un ticket pour des mois mais n'est pas encore résolu...

Si quelqu'un pourrait souvenir quelch'un a ce problême...

chris

photo
1

Merci Chris.

Je trouve donc que c'est une régression par rapport à GG5, pour lequel il n'était pas nécessaire d'entrer les centres de classes à la main dans le tableau.

Tu es d'accord ?

photo
1

J'ai bien compris Noel :-)


Mais, comme je te dis dans un autre message, je ne crois pas que ce truc de terminer par 50 marche, car GG6, lui, travaille comme si c'était des centres, et pas des bornes.

D'autre part, si tu as un grand nombre données, mon vrai problème est que tu dois avec GG6 saisir à la main ces centres (ou ces bornes :-)), alors qu'avec GG5 tu n'as pas à le faire.

photo
photo
1

Non, je ne cois pas ça. Ou bien on a une ensemble de données séparées, oubien des données avec leur fréquences. Dans les deux cas on peut les sélecter en une fois pour les analyser. Avec une ensemble de données on ne doit pas connaître les centres de classes. Mais parfois on peut commencer avec des centres connus. Le système de GG5 dans lequel on avait des procedures différentes pour les cas différents de données, ça je trouvais compliqué.

Si le bug que j'ai rapporté soit être résolu, on peut faire tous en dans la même manière, mais on doit connaître le truc avec les deux colonnes.

chris

photo
1

Chris,


je n'ai rien contre le truc avec les deux colonnes.

Mais, tout de même : imagines un ensemble de données fait de 50 classes de la forme [n,n+10[ et des

50 effectifs correspondants. La méthode de GG5 t'épargnait d'avoir à saisir à la main les 50 centres de classe. Tu n'avais qu'à saisir les effectifs et décrire la forme général des classes avec "Départ" et "Largeur". Je trouve donc que c'était plus commode !

photo
1

Certes il y a beaucoup de différentes situations avec des procédures qui sont plus ou bien moins adaptées. Dans le cas avec des tableaux donnés simples, c'est une avantage de pouvoir les sélectionner en une fois (sans le procédure en deux passes avec la main etc. et dans la même manière, n'est-ce pas?

e05c52882f0b445c93ff916e4c32231d

chris

photo
1

Oui, je suis d'accord avec toi. Dans le cas de données simples, GG6 est plus commode.


Je suis en d'ailleurs en train de trouver une solution à mon problème. Si je tape uniquement les deux premiers centres de classe dans la première colonne, en les sélectionnant, et en étendant verticalement le rectangle bleu, il me semble que l'incrément est conservé.

J'obtiens donc ainsi une saisie commode des centres de classes ... et après je fais le truc des deuc colonnes !

Je pense que ça marche.

photo
photo
1

Salut Noel,

je crains que ton "truc" ne marche pas. Essaye avec

20 1

30 1

50 1

Le "tableau des effectifs" montre bien les intervalles [20,30[, [30,40[ et [40,50[, avec les effectifs, 1,1,1.

Mais la moyenne calculée est n'est pas celle qu'on attendrait : GG6 renvoie 33,33333 au lieu de 35.

photo
1

En un sens c'est normal. GG6 travaille avec la première colonne comme avec des données simples (qui ne sont pas des intervalles). Il calcule donc "bêtement" la moyenne avec les nombres qui lui sont donnés.


Je ne sais pas si tu as vu, mais dans une réponse que j'ai faite à Chris, j'explique comment traiter mon problème avec GG6 en saisissant uniquement les deux premiers centres de classe.


En revanche, ça me fait un histogramme un peu foireux. Pour un bel histogramme, ta méthode est bonne.

Bon, tout ça fait encore un peu bricolo.

photo
photo
1

D'accord avec ça ! Merci pour le fichier.

Pour résumer, on peut s'en sortir, et donc je suis content :-) mais nous sommes d'accord qu'il y a un bug dans l'outil "Définir les classes à la main" .... et donc on n'oublie pas que les commandes existent ! ;-)

photo
1

Ah oui, pas mal, merci du tuyau !

© 2021 International GeoGebra Institute